Tout sur les Bergers Allemands EUSKAL HERRIA IZARRA et LE CLUB CANIN St MARTINOIS

parler des chiens, de leurs éducations, de leurs bobos
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion
Sondage
Derniers sujets
» bonjour ou bonsoir
Mer 23 Oct - 4:03 par shester16

» Beauceron et ring
Mar 22 Oct - 16:50 par shester16

» gedday
Mar 15 Oct - 21:43 par Nelly

» gedday des hautes fontaines
Mar 15 Oct - 8:35 par mika32

» Egun et la vie parisienne
Jeu 17 Mai - 11:06 par slat

» Harzko du Clos de Gastofer
Mar 15 Mai - 13:03 par slat

» Anniversaire d'Egia
Mer 25 Avr - 22:13 par Nelly

» Qui dira que les chiens sont les rois?
Mer 25 Avr - 19:19 par slat

» Fidji ! BBM =)
Mar 21 Fév - 10:00 par Nelly

Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Sujets les plus actifs
commentaires et délires du post elite/cyrano
Vénus/ Varo
Festayre Euskal Herria Izarra
Dtsampo
Ma famille
les bébés de Perle
en traînement à Montbrun le 13/10/10
Concours photo du mois de MARS 2010
ADRIX
Voici Feänor

Partagez | 
 

 IL ÉTAIT UNE FOIS LE BERGER ALLEMAND

Aller en bas 
AuteurMessage
Nelly
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR
avatar

Nombre de messages : 9130
Age : 62
Localisation : St. Martin de Seignanx(64/40)
Loisirs : concours canins
croquettes : 4856
Date d'inscription : 08/02/2005

MessageSujet: IL ÉTAIT UNE FOIS LE BERGER ALLEMAND   Jeu 10 Fév - 18:00

Le chien de berger allemand représente un race sélectionnée à la fin du XIX° siècle, donc relativement récente.
Les chiens de berger existe depuis toujours en Allemagne, différents suivant les régions dans leur couleur, leur apparence, la texture du pelage, ressemblant par certaines qualités: robustesse, rusticité, intelligence.
Pour améliorer quelques sujets, les utilisateurs ont pratiqué une certaine sélection régionale empirique. Sans connaître encore la génétique, partant du seul principe que les enfants ressemblent souvent à leurs parents, ils ont utilisé comme reproducteurs les sujets présantant le plus d'aptitude à leur fonction: compréhension, obéissance, vigilance, incorruptibilité dans la surveillance du troupeau ou la garde des différents biens.
De plus, à cette époque les contacts ne pouvaient être établis que sur une aire géographique restreinte. Ces types- ou plutôt- cs apparitions locales avaient un point commun essentiel: leur utilisation comme chiens de bergers.
En 1878, on assiste en Allemagne à un phénomène de regroupement des éleveurs et même à l'établissement d'un premier livre généalogique. Trois ans plus tard, était créé la Socété"Philax" en vue d'étudier l'amélioration des chiens de troupeaux indigénes. Elle a malheureusement travaillé dans une mauvaise direction et cette tentative a rapidement échoué. Elle a toutefois eu le mérite de faire naître dans l'esprit des amateurs sérieux l'idée d'un type de chien, le goût du sport et de la compétition.

A la fin du du 18eme siècle, un homme plein de bon sens et de claivoyance devait s'efforcer de standardiser les chiens de berger vivant en Allemagne: Le Capitaine de Cavalerie Max Emile Fredderic von STEPHANITZ véritable père de la race.
Depuis longtemps déjà il s'intéressait avec son ami Arthur MEYER aux chiens des bergers. Tous deux admiraient leurs performances à la garde des troupeaux, faisant preuve de puissance, d'intelligence et d'une grande résistance physique et morale. Pour la plupart, ces chiens possédaient ces aptitudes à la naissance et devenaient efficaces avec très peu d'entrainement.

Le 3 avril 1899, alors qu'il se promenait avec MEYER dans une des premières exposition canines, STEPHANITZ fut attiré par un chien de taille moyenne, chien de troupeau en activité, jaune et gris, qui s'appelait Hector v. LINKS-RHEIM. Il l'acheta pour son chenil de Grafrath et changea son nom qui devint HORAND v. GRAFRATH.
Horand est le premier berger allemand enregistré au livre des origines(SZ n°1) et le point de départ d'une grande race.

Quelques jours après- le 22 avril 1899- von STEPHANITZ créait avec un groupe d'amis l'association des éleveurs du chien de berger allemand(Verien für Deutsche Schäferhunde, en abrégé S.V.) et dirigeait l'élevage pendant 35 ans.

Ce centralisateur aux vues larges accueillait sans discrimination les divers types de chiens de berger vivant en Allemagne à cette époque pour les fusionner. Un critére unique définissait la race:
"Est berger allemand, tout chien de berger vivant en Allemagne qui, grace à un exercice constant de ses qualités de chien de berger atteint la perfection de son corps et de son psychisme dans le cadre de sa fonction utilitaire"

Horand était destiné à tracer fortement son empreinte dans la race. Von STEPHANITZ et ses amis recherchaient loin et longtemps des femelles du même type. Chaque portée était examinée, analysée, la sélection finale se faisant à un âge ou intelligence, tempérament et construction pouvaient être définitivement évalués.

L'élevage de la race, organisé et dirigé à l'échelon national fit de rapides progrés, grâce aux efforts de tous les éleveurs allemands de chien de berger. Bon grè, mal grè d'ailleur et STEPHANITZ savait imposer aux récalcitrants une forte discipline....

Un des faits les plus importants fut la décision d'organiser une exposition annuelle d'élevage: sans elle rien n'aurait été possible. Car, si accepter comme berger tous les chiens de berger vivant en allemagne, avait été une décision intelligente, il fallait uniformiser ces divers éléments: seule une exposition nationale d'élevage pouvait guider les éleveurs dans le choix des reproducteurs. De plus, elle montrait aux juges la ligne générale à suivre dans leurs jugements.

Et très vite une certaine homogenéité du type est apparue au sein d'une masse déjà importante.
La fonction et la vocation première du berger allemand étaient avant tout la garde des troupeaux.
La diminution du nombre des troupeaux et le développement de la race ont amené les éleveurs à trouver de nouvelles utilisations, compte tenu de ses qualités physiques et morales dont sa robustesse, sa résistance aux intempéries et variations climatiques, ses possibilités olfatives.
La brillante réussite du Berger Allemand dans de nombreuses branches le fit très vite remarquer.
En 1901, des concours furent organisée par les services de police avec l'aide du S.V. qui, deux ans plus tard, publiait ses réglements pour l'utilisation et le dressage du chien de police.
En 1914, en accord avec le service de santé du ministére de la guerre, le S.V. organisait une démonstration des possibilité du berger allemand en temps de guerre...

En 1925 Le championnat avait lieu à Francfort sur le Main. On y attendait impatiemment le champion du jour, car ce choix avait été minutieusement préparé au cours d'une réunion à huis clos, de quatre jours, entre le président et les maîtres d'élevage allemands.
Ce champion fut KLODDO v. BOXBERG, d'un type très différent de ce qui existait jusqu'alors. Si bien que l'année 1925 est restée la démarcation entre ce qu'il a été convenu d'appeler le "vieux sang"(antérieur à Klodo) et le nouveau sang.
KLODO estle maillon indispensable de la plupart des lignées actuelles.

Dès le départ, l'élevage allemand a été conduit de façon rationnelle. La consanguinité utilisée à des degrès divers pour fixer tel ou tel carctère a permis de faire de rapides progrès. Mais v. STEPHANITZ a mis tout de mêmeen garde les éleveurs contre le danger d'une telle méthode.
Les éleveurs prudents et expérimentés ont eu des résultats intéressant. Les erreurs des autres se sont diluées dans la masse qui était le véritable garde-fou de l'élevage consanguin. les sujets médiocres ont été écartés de la reproduction. Très vite des lignées très différentes se sont détachées d'une lignée principale définissant des courants de sang sue lesquels est basé l'élevage moderne.

Ac tuellement 36000 naissances sont enregistrées chaque année en Allemagne au S.V. Livre des Origines Allemande que tient lui même le S.V. ? Par ailleur, ce dernier compte enviraon 84000adhérents.
Revenir en haut Aller en bas
http://pagesperso-orange.fr/ehibergerallemand/index.html
 
IL ÉTAIT UNE FOIS LE BERGER ALLEMAND
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Il était une fois la source Saint-Eloy
» Ma femelle BERGER ALLEMAND et Mon FOX
» Il était une fois, un village...
» Mouton et Berger Allemand
» il était une fois...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tout sur les Bergers Allemands EUSKAL HERRIA IZARRA et LE CLUB CANIN St MARTINOIS :: STANDARD DU BERGER ALLEMAND :: HISTORIQUE-
Sauter vers: